Expositions coloniales : le devoir de mémoire| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Expositions coloniales : le devoir de mémoire

le 18 11 2011 Archives.

Comprendre pourquoi les expositions ethnographiques et coloniales (appelés aussi aujourd’hui "zoos humains") ont pu se tenir, notamment à Paris entre 1877 et 1931, et proposer un travail mémoriel et historique sur cette réalité, tel est le propos du rapport du Comité pour la mémoire et l’histoire de l’esclavage remis le 16 novembre 2011 à la ministre chargée de l’outre-mer.

Le Comité s’attache tout d’abord à évaluer la "juste place" des expositions d’êtres humains dans l’histoire coloniale de la France. Cette évaluation est jugée nécessaire afin que le legs de l’histoire coloniale puisse faire l’objet d’un travail de mémoire qui transcende le sentiment de "relégation historique et de segmentation des mémoires" au profit d’un "meilleur vivre-ensemble" dans la France d’aujourd’hui. Sur ce fondement, le Comité propose des réalisations concrètes destinées à inscrire la mémoire de la colonisation dans l’espace public. Adaptées à chaque territoire ou site, du niveau local à l’ensemble du territoire, ces réalisations pourraient prendre différentes formes : un totem kanak au Jardin d’acclimatation, un monument honorant l’histoire et la résistance du peuple amérindien en Guyane, l’édition de guides historiques du Paris ultramarin ou encore la mise en place d’une signalétique des lieux liés à la colonisation par des applications spécifiques pour téléphones intelligents ou tablettes. La protection du patrimoine immatériel des outre-mers, notamment oral, l’archivage numérique des sources liées aux expositions coloniales, l’élaboration d’une doctrine et d’un code de bonnes pratiques sur la question de l’identification et de la restitution éventuelle des restes humains des collections patrimoniales sont également recommandés.

En annexe du rapport figurent le résumé des auditions et consultations menées par la mission, des éléments factuels sur l’histoire de la colonisation ou de ces expositions ethnographiques, ainsi que des indications sur les sources disponibles et l’état de la recherche sur le sujet.

Mots clés :

Rechercher