Famille : comment vivent les enfants après un divorce [20150209]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Famille : comment vivent les enfants après un divorce

le 9 02 2015 Archives.

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié, le 4 février 2015, une étude sur les conditions de vie des enfants après le divorce de leurs parents. En 2009, d’après les déclarations fiscales, le nombre d’enfants concernés par la séparation de leurs parents (divorce ou rupture de Pacs) est évalué à 157 300.

L’année suivant la séparation, 76% des enfants sont gardés principalement par leur mère, 9% par leur père. 15% des enfants sont en résidence alternée. La garde alternée a beaucoup progressé. En 2003, elle concernait 31 000 enfants, en 2012 ils sont 271 000. Le recours à la garde alternée se fait plus souvent pour les enfants d’âge scolaire (maternelle ou primaire). Ce mode de garde est plus fréquent quand les parents ont des revenus élevés (nécessité de disposer de deux logements suffisamment spacieux pour accueillir les enfants, etc.).

La moitié des enfants restent dans le logement initial conservé par l’un des deux parents. L’autre moitié des enfants déménagent et, le plus souvent, c’est pour un logement plus petit. Outre les conditions de logement, l’octroi d’une pension alimentaire peut aussi influer sur les conditions de vie des enfants après le divorce. Une pension alimentaire est versée dans la moitié des cas de divorce. Quand la résidence est fixée chez la mère, six mères sur dix déclarent percevoir une pension. C’est le cas de 15 % des pères qui ont la garde exclusive. Le montant médian de pension perçue par enfant par les mères ayant la garde exclusive est de l’ordre de 150 euros mensuels. Le montant de pension par enfant reçue par les pères qui ont la garde exclusive est plus faible (100 euros en médiane).

Mots clés :

Rechercher