Fonction publique : comment promouvoir la diversité dans les recrutements [20170224]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Fonction publique : comment promouvoir la diversité dans les recrutements

le 24 02 2017

Chargé par le Premier ministre d’une mission d’accompagnement des 75 écoles de service public dans l’élaboration des programmes d’action favorisant la diversité dans la fonction publique, Olivier Rousselle, conseiller d’État, a remis son rapport, le 16 février 2017.

Une fonction publique peu représentative de la société

Le rapport regrette que la fonction publique ne soit pas suffisamment à l’image de la société française. Elle se caractérise, au contraire, par : une prédominance de certains profils de formation (juristes plutôt qu’économistes, historiens plutôt que mathématiciens), une surreprésentation des enfants de fonctionnaires, la persistance des inégalités à l’encontre des femmes, un recrutement de personnes handicapées en deçà des objectifs fixés par la loi, une faible proportion de descendants d’immigrés.

Pourtant, selon le rapporteur, la diversité dans la fonction publique est, à la fois, une exigence sociale et un besoin interne à l’administration.

Des marges de manœuvre pour favoriser la diversité

Pour mieux faire connaître la fonction publique à tout candidat potentiel, professionnaliser et mieux encadrer les pratiques de recrutement et sensibiliser les écoles aux problématiques de la diversité (seules 17 écoles sur 75 ont fait parvenir à la mission un diagnostic de la diversité en leur sein), le rapport préconise :

  • de procéder au recueil et au traitement des données relatives au contexte des candidats et des admis aux concours afin de dresser un meilleur état des lieux de la diversité ;
  • de diversifier les jurys de sélection en les ouvrant à des personnalités extérieures et professionnaliser leur travail (grille d’évaluation formation ; etc.) ;
  • d’instaurer des partenariats avec des associations pour l’égalité des chances, de développer l’information sur les parcours dans la fonction publique, afin d’élargir les viviers de la fonction publique ;
  • d’adopter, en s’inspirant du modèle britannique, une charte du recrutement dans la fonction publique comportant notamment un rappel des règles existantes et les procédures minimales à respecter lors du recrutement ;
  • de faire évoluer les épreuves de certains concours, jugées trop académiques et disqualifiantes pour certains, et de rendre plus explicites les compétences recherchées pour les concours, de favoriser l’égal accès aux classes préparatoires intégrées aux écoles de service public sur tout le territoire.

Mots clés :

Rechercher