Fonction publique : où en est l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes [20160504]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Fonction publique : où en est l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

le 5 05 2016

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) publie la deuxième édition du rapport annuel sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique.

Selon les chiffres de ce rapport, la fonction publique emploie 20% de la population active totale (soit 5,4 millions d’agents) en 2013, ce qui en fait le premier employeur de France. L’emploi y est particulièrement féminisé, puisque l’on compte 62% de femmes actives dans la fonction publique, contre 44% dans le privé. En 2013, la fonction publique continue de se féminiser : la part des femmes y augmente de 0,3 point. C’est dans la fonction publique d’État (FPE), versant le moins féminisé, qu’elle a le plus augmenté : +4 points depuis 2008. La fonction publique hospitalière (FPH) demeure le versant le plus féminisé avec 77% de femmes, et 73% au sein de la catégorie A. La place des femmes dans l’échelle hiérarchique s’améliore dans tous les versants de la fonction publique. Dans la fonction publique territoriale (FPT), la part des femmes au sein de la catégorie A+ augmente au même rythme qu’en 2012, de +0,3 point et +3,4 points parmi les emplois de direction. Dans la FPE, l’augmentation est de +0,7 point (après +0,4 point en 2012) et +3,4 points dans les emplois à la décision du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.. Enfin, l’augmentation la plus forte a lieu dans la FPH : +1,2 point (après +0,4 point en 2012) et +1,7 point parmi les directeurs d’hôpitaux.

Néanmoins, des inégalités persistent tant dans le déroulement des carrières qu’en matière de rémunération. Si les femmes sont proportionnellement plus nombreuses dans la catégorie hiérarchique la plus élevée (63% des effectifs des catégories A), elles restent peu nombreuses à un poste d’encadrement supérieur ou de direction. Seuls 31% de ces postes sont occupés par des femmes. Concernant les salaires, on trouve les écarts les plus importants entre hommes et femmes au sein de l’encadrement supérieur dans la FPE et la FPH : le salaire brut des femmes y est inférieur à celui des hommes de 11% dans la FPE, de 13,3% dans la FPT et de 6,9% dans la FPH.

La politique en faveur de l’égalité professionnelle au sein de la fonction publique s’appuie sur la mise en oeuvre du protocole d’accord signé le 8 mars 2013. Le texte de l’accord est retranscrit dans la loi relative à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires qui a été promulguée le 20 avril 2016.

Mots clés :

Rechercher