Imprimer

Fonction publique : où en est l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

le 30 août 2018

La Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) publie la quatrième édition du rapport annuel sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique.

Les femmes majoritaires dans la fonction publique

L’emploi dans la fonction publique est particulièrement féminisé, puisqu’on compte 62% de femmes actives dans la fonction publique, contre 44% dans le secteur privé. En 2015, la fonction publique hospitalière (FPH) demeure le versant le plus féminisé avec 77,6% de femmes. Ce ratio atteint 61,3% dans la territoriale et 55% dans la fonction publique d’État.

La place des femmes dans l’échelle hiérarchique s’améliore dans tous les versants de la fonction publique. La représentation des femmes s’est considérablement accrue dans la catégorie A depuis 2004.

Les ministères les plus féminisés sont l’Éducation nationale, l’Enseignement supérieur et la Recherche avec 67% et les ministères sociaux avec 71%. À la défense et à l’Intérieur, cette part atteint respectivement 22 et 29%.

Dans le versant hospitalier, les filières administrative et soignante sont les plus féminisées (respectivement 90 et 87% de femmes), tandis que la filière “technique ouvrière” ne compte que 35% de femmes.

Dans la territoriale, les filières les plus féminisées sont celles dites sociale et médico-sociale (90% de femmes), administrative (82%), médico-technique (77%) et animation (72%).

Des inégalités femmes hommes persistantes

En 2015, le salaire net des femmes dans la fonction publique est inférieur de 13,1% à celui des hommes. Cet écart de rémunération reste cependant moins important que celui mesuré dans le secteur privé (écart de 18,5%).

Sur un total de 1 110 636 postes à temps partiel comptabilisés dans la fonction publique, 914 26 d’entre eux sont occupés par des femmes, soit 82% Parmi les 644 678 postes à temps partiel occupés par des fonctionnaires, 572 180 le sont par des femmes.

Le rapport analyse ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. par ministère les résultats obtenus quatre ans après la mise en place du dispositif des nominations équilibrées sur les emplois de dirigeants et de direction de la fonction publique qui connait une progression du taux de femmes primo-nommées en 2016 de l’ordre de trois points par rapport à 2012.

Mots clés :

Rechercher