Gestion des déchets nucléaires : de nouvelles pistes| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Gestion des déchets nucléaires : de nouvelles pistes

le 14 03 2006 Archives.

La Commission nationale d’évaluation relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs (CNE) a rendu public, en janvier 2006, un rapport global sur le bilan de 15 années de travaux pour préparer un futur projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. « autorisant le cas échéant la création d’un centre de stockage des déchets radioactifs à haute activité et à vie longue ».

Comment trier et transformer des éléments radioactifs à vie longue en déchets moins nocifs à long terme ? Quelles possibilités de stockage - réversibles ou définitifs - pour les déchets de longue durée ? Comment conditionner et entreposer ces déchets en surface ? Tels sont les axes qui ont guidé la réflexion de la commission. Parmi les 10 recommandations pour l’après 2006, la CNE préconise notamment le stockage « réversible en situation géologique profonde » qui représente la « voie de référence » pour une gestion définitive des déchets ultimes. Elle propose également la poursuite des recherches dans le laboratoire souterrain situé à Bure.

De septembre 2005 à janvier 2006 la CNE a participé au débat public sur la gestion des déchets nucléaires, auquel a été associée l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Cette dernière vient de faire paraître, le 7 mars, son « Inventaire national 2006 » qui révèle que la France concentre 1 032 717 m3 de déchets nucléaires sur son sol au 31 décembre 2004.

Rechercher