Hébergement d’urgence : plus de femmes et de jeunes | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Hébergement d’urgence : plus de femmes et de jeunes

le 28 12 2005 Archives.

L’observatoire du samu social de Paris a révélé le 13 décembre 2005 les résultats d’une étude analysant notamment les profils des personnes ayant fait appel au "115" de 1999 à 2004.

L’Observatoire constate depuis 1999 une part croissante de jeunes, de femmes et de couples parmi les personnes accueillies dans les centres d’hébergement d’urgence parisiens. Les jeunes âgés de 18 à 24 ans représentaient ainsi en 2004 11% des personnes hébergées contre 0,5% en 1999. 20% de femmes ont été reçues en 2004 ; elles étaient 15% en 1999. L’observatoire note également que "la population hébergée se renouvelle de moins en moins", la part des hébergés déjà connus les années précédentes augmentant. Par ailleurs, le nombre de nuitées de ces personnes connues s’allonge par rapport à celui des nouveaux venus (en moyenne, une personne connue a bénéficié de 50,5 nuitées en 2004 contre 14,5 nuitées pour un nouveau venu).

Depuis 1997, le 115 est un numéro d’appel national destiné à l’aide de personnes en grande précarité. L’hébergement constitue la mission principale du service. La gestion opérationnelle du 115 est départementale et confiée à divers organismes. Sur Paris, c’est le samu social de Paris qui en a la charge.

Rechercher