Illettrisme : agir tout au long des parcours de vie [20140214]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Illettrisme : agir tout au long des parcours de vie

le 14 02 2014 Archives.

L’illettrisme concerne les personnes qui, après avoir été scolarisées, ne disposent pas des compétences de base (lecture, écriture, calcul) suffisantes pour être autonomes dans les situations simples de la vie quotidienne. Le Conseil national de la formation professionnelle tout au long de la vie (CNFPTLV) a remis aux ministres du Travail et de l’Éducation nationale un rapport sur la lutte et la prévention de l’illettrisme.

En 2011, 2,5 millions de personnes, soit 7% des 18-65 ans, sont en situation d’illettrisme en France métropolitaine (contre 3,1 millions en 2004 soit 9% des 18-65 ans). Parmi elles, 53% ont plus de 45 ans. Pour amener le taux d’illettrisme à 5% à l’horizon 2018, le rapport préconise de concentrer les actions sur les enfants, les adolescents et les plus de 45 ans. Pour cela, il faut mieux former les enseignants, sensibiliser les familles, mobiliser les partenaires sociaux et les professionnels de la formation et de l’orientation, et capitaliser les bonnes pratiques. Pour renforcer l’organisation partenariale et territoriale de la prévention et de la lutte contre l’illettrisme, le rapport propose de pérenniser les postes de chargés de mission de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) dans les régions et de placer les plans régionaux de lutte contre l’illettrisme sous l’égide des Comités de coordination régionaux de l’emploi et de la formation professionnelle. Il suggère aussi d’instituer une journée nationale de l’illettrisme, le 8 septembre, date de la journée internationale de l’alphabétisation.

Le 21 janvier 2014, la ministre déléguée chargée de la réussite éducative a présenté un cadre national de principes et d’actions pour prévenir l’illettrisme.

Mots clés :

Rechercher