Immigration : des aides au retour sont expérimentées| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Immigration : des aides au retour sont expérimentées

le 30 11 2005 Archives.

A compter du 19 septembre 2005 et jusqu’au 30 juin 2006 est mis en place un dispositif expérimental d’aide au retour volontaire des étrangers en situation irrégulière.

Ce programme expérimental propose des aides matérielles et financières en contrepartie d’un retour des étrangers dans leur pays. Les aides financières atteignent par exemple 6 500 euros pour un couple marié avec trois enfants mineurs. 70% des aides sont payées après le retour, dans le pays d’origine de la personne.

Ce programme expérimental est mis en œuvre dans certains départements sous la responsabilité des préfets, en partenariat avec l’Agence Nationale de l’Accueil des Etrangers et des Migrations (ANAEM) et les ambassadeurs. Depuis avril 2005, l’ANAEM est le principal opérateur public chargé de l’accueil en France des migrants en situation régulière et de l’emploi des Français à l’international. Elle se substitue à l’OMI (Office des migrations internationales) et au SSAE (Service social d’aide aux émigrants).

Rechercher