Industrie du cinéma : 50 propositions pour relever le défi du numérique [20140110]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Industrie du cinéma : 50 propositions pour relever le défi du numérique

le 10 01 2014 Archives.

A l’occasion des Assises pour la diversité du cinéma organisées le 8 janvier 2014, René Bonnell a présenté son rapport sur le financement du cinéma à l’heure du numérique.

Le rapport propose un constat approfondi de l’économie du cinéma en se fondant sur une étude qui a porté sur 1 200 films français sortis entre 2004 et 2011. L’économie du cinéma est une économie singulière : elle est basée sur une activité de prototypes dans un contexte défavorable et en pleine mutation (baisse de la fréquentation en salle, baisse des ventes de DVD, progression de la télévision de rattrapage, etc.). Bien que l’amortissement de la production cinématographique s’effectue sur une période longue d’au moins dix ans, la tendance est au déséquilibre.

Pour répondre aux défis posés par le numérique et garantir un financement au cinéma, le rapport propose 50 propositions. Considérant que dans le monde numérique, la concurrence s’opère d’abord entre les contenus plutôt qu’entre les supports, le rapport recommande de refondre la chronologie des médias. Il appelle également à une prise de conscience sur les effets déséquilibrants (offre stimulée de façon artificielle par exemple) que peut engendrer le principe du préfinancement. La consolidation des fonds propres des sociétés de production et la maîtrise des coûts de production des films (notamment en modérant les cachets excessifs des acteurs) sont ainsi encouragées.

Mots clés :

Rechercher