Insertion professionnelle : le rôle des universités| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Insertion professionnelle : le rôle des universités

le 14 10 2008 Archives.

Présentées le 8 octobre 2008, les préconisations relatives à la mise en place des bureaux d’aide à l’insertion professionnelle (BAIP) au sein des universités ont été avalisées par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Prévus par la loi sur l’autonomie des universités, les BAIP sont chargés de diffuser aux étudiants une offre de stages et d’emplois variée et en lien avec les formations proposées par l’université, ainsi que d’assister les étudiants dans leur recherche de stages et d’un premier emploi.

Compte tenu de l’hétérogénéité des situations universitaires au regard des missions d’accompagnement des stages et d’appui à l’insertion professionnelle, le groupe de travail recommande que chaque université élabore un schéma directeur définissant les actions à mener, les opérateurs devant intervenir, ainsi que les critères d’évaluation de l’activité du BAIP et de l’insertion professionnelle des étudiants. Les schémas directeurs devront être adoptés avant le 31 décembre 2008. La ministre de l’enseignement supérieur a annoncé à cette occasion que 55 millions d’euros seront mobilisés sur 5 ans pour permettre la mise en place des BAIP.

Adoptés par le Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 26 septembre 2008, le projet de loi de financesLoi de financesLoi qui détermine, pour un exercice (une année civile), la nature, le montant et l’affectation des ressources et des charges de l’État, ainsi que l’équilibre budgétaire et financier qui en résulte. pour 2009 et le projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. de programmation des finances publiques pour les années 2009 à 2012 prévoient que l’augmentation des moyens budgétaires et fiscaux en faveur de l’enseignement supérieur et de la recherche sera de 6,5% en 2009 et de presque 17 % sur la période 2009-2011.

Mots clés :

Rechercher