Internet : mieux protéger les mineurs| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Internet : mieux protéger les mineurs

le 28 03 2012 Archives.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a remis un document de réflexion sur la "protection des mineurs à l’heure de la convergence des médias audiovisuels et d’internet" à la secrétaire d’État à la famille le 21 mars 2012.

Le CSA dresse, dans un premier temps, un tableau de la diffusion de l’internet chez les jeunes : un usage généralisé, de plus en plus précoce et de plus en plus diversifié reposant sur la multiplication des applications et des écrans (notamment avec le développement de la télévision connectée). Cette généralisation de l’internet accroît les risques d’exposition des mineurs à des contenus choquants (vidéos pornographiques ou images violentes) mais le CSA reconnaît qu’il n’est pas possible d’instaurer un contrôle d’internet au nom de la protection des mineurs. Le Conseil présente, en revanche, des pistes de réflexion visant à respecter la sensibilité des jeunes tout en garantissant la liberté d’expression sur Internet. Le CSA propose notamment l’instauration d’un référent national pour la protection des mineurs chargé du suivi en France du programme européen Safe Internet et de la coordination des actions de filtrage (contrôle parental) sur les différents supports, internet, téléphonie mobile ou télévision connectée.

Si cette mission devait être confiée au CSA, le champ de compétence du Conseil serait ainsi étendu à la régulation de l’internet.

Rechercher