Jeunes : privilégier le contrat à durée indéterminée ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Jeunes : privilégier le contrat à durée indéterminée ?

le 21 02 2006 Archives.

Présidé par Henri Proglio, le Pdg de Véolia environnement, le groupe de travail sur "l’insertion des jeunes sortis de l’enseignement supérieur" a rendu public mercredi 15 février 2006 un rapport appelant les entreprises à faire du contrat à durée indéterminée (CDI) la "forme normale d’embauche".

Pour ce faire, le rapport propose de supprimer les cotisations UNEDIC lors d’une embauche de jeunes à durée indéterminée. Cette suppression serait totale la première année et dégressive les deux années suivantes. Réfléchissant à une meilleure articulation entre le monde du travail et l’enseignement supérieur, les auteurs du rapport suggèrent en outre le développement des formations en alternance sous contrat de travail (apprentissage, contrats de professionnalisation...).

En juin 2005, le Conseil économique et social (CES) s’était également penché sur le thème de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Il préconisait de renforcer l’adéquation entre la formation et les besoins des entreprises alors que les formations de l’université sont principalement commandées par l’offre éducative.

Rechercher