Justice : la protection judiciaire des jeunes a 60 ans| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Justice : la protection judiciaire des jeunes a 60 ans

le 14 09 2005 Archives.

Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la justice fête le 60ème anniversaire de son dispositif judiciaire pour mineurs. La protection judiciaire de la jeunesse a en effet été fondée en 1945 (ordonnance du 2 février 1945 pour l’enfance délinquante et ordonnance du 23 décembre 1958 pour l’enfance en danger). Quelles sont les missions et les interventions de la protection judiciaire de la jeunesse ? Le ministère propose en ligne un référentiel qui présente ses différentes actions.

Les missions générales de la protection judiciaire de la jeunesse sont au nombre de quatre : l’insertion, la permanence éducative au tribunal, le suivi des mineurs détenus et la prévention. 5 grandes catégories de mesures applicables aux jeunes peuvent être distinguées : l’investigation, la prise en charge éducative, la sanction éducative, les mesures de probation et peines, et depuis le 1er janvier 2005, les aménagements de peine. Cette diversité permet, explique le référentiel, d’adapter ses réponses aux "situations singulières des mineurs et jeunes majeurs qu’elle a à connaître".

En 2003, plus de 140 000 affaires de justice ont mis en cause des mineurs ; presque 200 000 jeunes ont fait l’objet d’un suivi par le juge des enfants ; un juge des enfants a été saisi pour plus de 105 000 mineurs en danger ; et plus de 300 000 mesures ont été prononcées à l’encontre de mineurs.

Rechercher