Logement : quels besoins à l’horizon 2030 ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Logement : quels besoins à l’horizon 2030 ?

le 4 09 2012 Archives.

Le Commissariat général du développement durableDéveloppement durableDéveloppement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. (CGDD) publie une étude sur la demande potentielle de logements à l’horizon 2030.

Dans un premier temps, le CGDD évalue la croissance prévisible du nombre de ménages. Prolongeant les tendances socio-démographiques actuelles, ce nombre devrait augmenter en raison de la croissance naturelle de la population (l’Insee estime que la population française devrait atteindre 68 millions de personnes en 2030) et de la baisse continue du nombre moyen de personnes par ménage (2,9 personnes en 1975, 2,26 en 2010), ce dernier phénomène s’expliquant par le vieillissement de la population (les ménages de personnes âgées n’ont plus d’enfants à charge) et par la désaffection pour la vie en couple. Le CGDD estime ainsi que le nombre de ménages devrait croître de 235 000 par an jusqu’en 2030. En conséquence, et en tenant compte de la part logements vacants et des résidences secondaires mais en écartant les situations de mal logement, la demande potentielle est évaluée entre 300 000 et 350 000 logements à construire par an jusqu’en 2030.

Depuis de nombreuses années, le marché immobilier est en crise et les mises en chantier sont insuffisantes. Pendant la campagne présidentielle, François Hollande s’est engagé sur la construction de 500 000 logements par an. Un premier projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. est présenté au Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 5 septembre portant sur la mobilisation du foncier d’Etat et sur le renforcement des dispositions de la loi Solidarité et renouvellement urbains (SRU).

Mots clés :

Rechercher