Loyer : locataires et bailleurs privés face à l’impayé| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Loyer : locataires et bailleurs privés face à l’impayé

le 31 10 2011 Archives.

L’Agence nationale d’information pour le logement (Anil) a publié en octobre 2011 les résultats d’une enquête réalisée fin 2010 auprès de 900 propriétaires bailleurs et 900 locataires du parc privé confrontés à une situation d’impayé.

Pour 70% des locataires, l’impayé fait suite à une baisse des ressources, elle-même liée à un événement imprévu, tel que chômage, divorce, séparation, accident ou maladie, voire passage à la retraite ; s’y ajoutent 10% de cas de surendettement dont l’origine peut, elle-même, être liée à une baisse des ressources. Seuls 6% des locataires et 9% des bailleurs font état d’impayés liés à un loyer trop élevé dès l’entrée dans les lieux. Les montants moyens d’impayés sont de 2 600 euros dans les zones où l’offre locative est la plus tendue (Ile-de-France, métropoles régionales, zones touristiques) et de 1 770 euros en zones rurales.

90% des bailleurs interrogés gèrent eux-mêmes leurs biens, sans recourir aux services d’une agence immobilière ou d’un notaire. Toutefois, seule une minorité a recours aux dispositifs susceptibles de les préserver de l’impayé ou de les aider à le résoudre. Ils sont seulement 12% à bénéficier d’une assurance impayé et, alors qu’une majorité des locataires (80%) perçoit une aide au logement, le versement de celle-ci en tiers payant ne touche que quelque 40% des propriétaires.

Suite à la mise en place en mars 2010 du numéro d’appel gratuit "0805 160 075" pour la prévention des expulsions liées aux situations d’impayés, l’Anil indique que les agences départementales (ADIL) ont enregistré une nette augmentation des consultations relatives à des impayés de loyers. En 2010, les ADIL ont ainsi dispensés 30 000 consultations, dont 13 000 au titre de ce numéro vert "SOS loyers impayés".

Mots clés :

Rechercher