Marché du travail : quelle ouverture à l’Est ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Marché du travail : quelle ouverture à l’Est ?

le 20 09 2005 Archives.

Les restrictions à la libre circulation des travailleurs en Europe vont-elles se maintenir ? Alors que les Etats membres de l’Union devront répondre à cette question pour 2006, la Commission européenne prévoit de publier un rapport en janvier prochain sur ce thème. Au préalable, un groupe de travail a été constitué pour rassembler et examiner les statistiques sur les flux de main-d’oeuvre constatés en Europe. Composé de représentants de la Commission européenne, des Etats membres de l’Union européenne et des partenaires sociaux, le groupe de travail sur la libre circulation des travailleurs s’est réuni vendredi 16 septembre.

Aujourd’hui, seuls l’Irlande, le Royaume-uni et la Suède appliquent le principe de libre circulation des travailleurs. Douze des Etats membres de l’ancienne Union à quinze ont en effet pris des mesures nationales restreignant l’entrée des travailleurs de l’Est sur leur marché du travail. Cette disposition est transitoire et doit être revue en avril 2006 d’où le rapport à venir de la Commission. En réaction à ces mesures, la Hongrie, la Pologne et la Slovénie ont imposé des restrictions similaires pour les travailleurs européens dans leur pays.

Rechercher