Maternité : un frein à la carrière des femmes| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Maternité : un frein à la carrière des femmes

le 7 08 2007 Archives.

La maternité a des conséquences négatives sur la carrière professionnelle des femmes, mais n’a quasi pas d’impact sur le statut professionnel des hommes vivant en couple, selon l’enquête récemment mise en ligne par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (CEREQ).

Après la naissance d’un premier enfant, 17 % des mères passent à temps partiel, 11 % changent de poste, 7% démissionnent et 4% prennent un congé parental à temps complet, quand 91 % des pères ne déclarent aucun changement dans leur situation professionnelle. L’arrivée d’un deuxième enfant renforce ce clivage. Selon le CEREQ, la principale explication réside dans le fait que ce sont toujours les femmes qui assument l’essentiel des charges domestiques, et que cette « spécialisation vers des rôles conjugaux traditionnels" s’accentue au fur et à mesure que la famille s’agrandit. Cette division des tâches persiste même lorsque la femme a la situation professionnelle la plus avantageuse dans le couple : 25% des femmes qui déclarent gagner au moins autant et travailler au moins autant de temps que leur conjoint assurent tout de même l’essentiel des tâches domestiques.

Réalisée dans le cadre du suivi par le CEREQ de la « Génération 1998", cette étude a été menée à partir d’un échantillon de 16 000 jeunes représentatifs des 742 000 ayant terminé leur formation initiale en 1998.

Rechercher