Matières premières : quelles réponses à la volatilité des cours ? | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Matières premières : quelles réponses à la volatilité des cours ?

le 11 12 2008 Archives.

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a récemment publié un avis identifiant les causes de la volatilité des cours des matières premières sur le marché mondial, et présentant une série de recommandations.

Le CESE lie l’"effervesvence exceptionnelle" des marchés des matières premières industrielles à la hausse du prix du pétrole et du fret. Toutefois, il souligne que la croissance de la demande chinoise n’explique pas à elle seule l’envol des cours, dû pour l’essentiel à un déficit d’investissement, particulièrement "patent" dans le domaine du transport maritime. Concernant les prix des denrées agricoles, l’augmentation observée depuis la mi-2006 s’explique non seulement par les besoins croissants des pays émergents et la demande d’agro-carburants, mais aussi par l’impact de la spéculation sur les cours de ces produits. Le CESE présente 14 propositions pour contrer « l’extrême volatilité » des cours, et leur « tendance structurelle à la hausse » en dépit du contexte récessif qui prévaut désormais. Ces réponses, à court et à long terme, concernent notamment l’aide alimentaire, l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’aide à l’innovation.

Poursuivant la réflexion menée lors du Sommet des grands pays développés et émergents (G20) des 14-15 novembre, le CESE plaide enfin en faveur de l’introduction de mécanismes de régulation à l’échelle mondiale pour mieux coordonner les politiques économiques, se prémunir des « dérives de la financiarisation » et rééquilibrer les conditions de vie entre les pays producteurs et consommateurs de matières premières.

Mots clés :

Rechercher