Médias : réflexion sur le principe du pluralisme| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Médias : réflexion sur le principe du pluralisme

le 11 08 2006 Archives.

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a publié en ligne le 2 août ses réflexions sur une éventuelle réforme des modalités d’application du principe de pluralisme sur les chaînes télévisées et les radios (hors période d’élection).

Plusieurs options sont envisagées : garder la règle actuelle c’est à dire respecter un équilibre des points de vue des représentants des pouvoirs publics (gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale.), "ceux qui les approuvent" (la majorité) et "ceux qui les critiquent" (opposition et partis non représentés au parlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat.). Une autre solution consisterait à apprécier le pluralisme à partir de deux ensembles (gouvernement+ formations qui le soutiennent et les autres formations). Une troisième option propose de suivre le positionnement des formations politiques sans les regrouper dans des sur-ensembles. Cette solution n’assignerait ainsi pas une place définie et définitive à chaque parti politiqueParti politiqueAssociation organisée qui rassemble des citoyens unis par une philosophie ou une idéologie commune, dont elle recherche la réalisation, avec comme objectif la conquête et l’exercice du pouvoir.. Enfin une quatrième solution consisterait à renoncer à l’évaluation quantitative systématique pour préférer une approche qualitative de l’exposition des différents points de vue.

Le CSA a engagé sur la base de ces réflexions une concertation. La réforme des règles de pluralisme pourrait être finalisée à l’automne 2006 en vue d’une mise en oeuvre à compter du 1er juillet 2007, à l’issue du cycle des élections présidentielle et législatives.

Rechercher