Médicaments : la comparaison des dépenses en Europe| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Médicaments : la comparaison des dépenses en Europe

le 9 11 2005 Archives.

L’Institut de recherche et documentation en économie de la santé (IRDES) a publié, en octobre 2005, un rapport qui compare les politiques de remboursement des médicaments en Allemagne, en Angleterre et en France. La France se distingue, en effet, par une dépense 2 fois plus élevée que l’Angleterre et une fois et demie plus élevée que l’Allemagne. L’étude révèle que ce sont les différences dans les comportements de prescription des médecins et non le nombre de produits remboursés qui expliquent les écarts de dépenses. Il semble que les incitations financières directes adressées aux médecins anglais et allemands ont également un effet sur les prescriptions, de même que l’utilisation de volume-cible de prescription attribué à chaque médecin. Le médecin anglais qui dépasse de 15% son volume de prescriptions doit alors le justifier.

En France, c’est le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la santé, aidé des évaluations de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui décide d’inscrire un médicament ou non sur la liste des produits remboursés par l’Assurance maladie. La HAS évalue le service médical rendu (SMR) des médicaments depuis la réforme d’août 2004. Le médicament est remboursé à 35 %, 65 % ou 100 % en fonction d’un SMR faible, modéré ou important.

Rechercher