Modernisation de l’action publique : les premières mesures du CIMAP [20121221]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Modernisation de l’action publique : les premières mesures du CIMAP

le 21 12 2012 Archives.

Le premier Comité interministériel de modernisation de l’action publique (CIMAP) s’est tenu le 18 décembre 2012, sous la présidence du Premier ministre. Lors de cette séance, un calendrier d’audit des politiques publiques et une méthode de travail ont été définis.

Trois chantiers prioritaires sont lancés :

Sans donner d’objectifs chiffrés, le Premier ministre a rappelé que la modernisation de l’action publique va de pair avec l’engagement du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. de réduire les dépenses publiques. Un rapport conjoint des inspections générales des Finances, de l’Administration et des Affaires sociales, publié récemment, définit le cadre méthodologique des évaluations (pilotage, acteurs de l’évaluation, rôle du ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat., étapes de l’évaluation). Chaque ministre élaborera, au premier trimestre 2013, un “programme de modernisation et de simplification” en partant des besoins des usagers.

Plusieurs syndicats de la fonction publique (CGT, FO et FSU) ont déjà exprimé leurs inquiétudes. Ils redoutent que la modernisation de l’action publique n’obéisse à la même logique que la Révision générale des politiques publiques (RGPP), même si la mesure phare de la RGPP, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, a été abandonnée.

Rechercher