Niveau de vie : des évolutions contrastées| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Niveau de vie : des évolutions contrastées

le 20 12 2006 Archives.

L’étude de l’INSEE sur « Les revenus et le patrimoine des ménages, édition 2006 » porte sur les évolutions de la période 1996-2004 et constate un recul de la pauvreté malgré le maintien de fortes inégalités. Une conjoncture particulièrement favorable expliquerait cette évolution.

La proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté serait passée de 13,5% en 1996 à 11,7% en 2004. L’augmentation globale du niveau de vie (12%) aurait profité principalement aux plus modestes et aux plus riches. Pourtant 6,9 millions de personnes avaient en 2004 un revenu inférieur au seuil de pauvreté (788 euros par mois). Les familles monoparentales et les personnes seules étaient les plus touchées. L’inégalité la plus forte concerne les patrimoines, les 10% les plus riches disposant de plus de 382 000 euros d’avoirs contre moins de 1 000 euros pour les 10% les moins riches.

Même si elle ne peut rendre compte des évolutions récentes, cette étude fournit des indications sur les mouvements de longue durée à un moment où la question des revenus et du pouvoir d’achat a été mise à l’ordre du jour, avec notamment l’organisation par le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale., le 14 décembre 2006, d’une conférence sur l’emploi et les revenus réunissant les organisations syndicales et patronales.

Rechercher