Ofpra : une forte hausse des demandes d’asile en 2015| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Ofpra : une forte hausse des demandes d’asile en 2015

le 17 06 2016

Le rapport de l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et des apatrides) sur son activité durant l’année 2015 a été publié le 8 juin 2016.

80 075 demandes d’asile ont été enregistrées en France en 2015, soit une progression de 23,6% par rapport à 2014. Le taux d’admission au statut de réfugié est aussi en hausse sensible. Il s’établit au niveau de l’Ofpra à 23% en 2015 (26% sur les premiers mois de 2016), mais monte à 31,5% si l’on tient compte des décisions ultérieures de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA). Le taux d’admission par l’Ofpra était seulement de 12,8% en 2013 et de 16,9% en 2014. Les taux de protection les plus importants concernent les demandeurs d’asile en provenance d’Irak (97,9%), de Syrie (96,9%) de Centrafrique (88,7%), du Yémen (81,6% et d’Afghanistan (80,3%).

Selon le rapport, cette évolution est un effet direct de la crise migratoire apparue à la mi-2015 en Europe. La hausse a ainsi débuté au troisième trimestre 2015, puis s’est intensifiée au quatrième trimestre pour atteindre +57,4% par rapport au dernier trimestre 2014. La hausse enregistrée en France en 2015 se situe dans la moyenne européenne, mais elle est très nettement inférieure à celle enregistrée dans certains pays de l’Union européenne, comme l’Autriche (+215%) ou l’Allemagne (+175%).

L’Ofpra explique aussi cette évolution de la demande d’asile par "une démarche volontariste" de l’organisme :

  • auprès des migrants à Calais (près de 2 500 demandes enregistrées pendant l’année à l’Ofpra) ou à Grande-Synthe ;
  • auprès des personnes mises à l’abri depuis les campements parisiens (plus de 5 000 personnes) ;
  • par sa présence en Italie, en Grèce ou au Proche-Orient pour contribuer à l’accueil des réfugiés en France, à Munich puis en Ile-de France pour accueillir les réfugiés en provenance d’Allemagne.

Mots clés :

Rechercher