Orientation en fin de collège : bilan de l’expérimentation "dernier mot laissé aux parents" [20160118]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Orientation en fin de collège : bilan de l’expérimentation "dernier mot laissé aux parents"

le 18 01 2016

Le rapport de mission de l’Inspection générale de l’Éducation nationale (IGEN) sur l’expérimentation du choix donné en dernier ressort à la famille dans la décision d’orientation en fin de collège a été publié début janvier 2016. Il fait suite à un premier rapport d’étape publié en décembre 2014. L’expérimentation répond à la volonté du gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. de promouvoir une orientation "choisie" et non "subie" par les élèves et leurs familles.

Inscrite pour une durée maximale de trois ans dans la loi d’orientation de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, l’expérimentation a fait l’objet d’un décret en janvier 2014. Une centaine de collèges dans douze académies y ont participé. Les parents et leurs représentants sont plutôt favorables à l’expérimentation. Ils demandent cependant un accompagnement renforcé de la part des équipes éducatives. Une certaine confusion dans l’esprit des familles entre décision d’orientation et affectation peut entraîner une déception chez les parents quand les élèves ne sont pas affectés dans la filière de leur choix. Néanmoins, des avancées ont été constatées, notamment dans le renforcement du dialogue avec les familles, sans que les pratiques aient été réellement modifiées. L’expérimentation a mis en relief les difficultés liées à l’orientation en fin de troisième et "l’illusion selon laquelle il suffirait de la confier aux parents pour résoudre les cas de désaccords".

Le rapport ne propose pas l’arrêt de l’expérimentation mais un net recadrage du dispositif. Il recommande un vrai travail d’explicitation et de médiation sur l’information donnée aux parents, par exemple, en les associant aux différentes manifestations visant à faire découvrir aux élèves des métiers et des activités professionnelles. Il recommande aussi de revoir les pratiques d’évaluation des élèves en tenant compte de compétences "extra-scolaires", afin de mieux préparer l’orientation et l’affectation des élèves. Il invite à faire des conseils de classe de vrais lieux de concertation et d’aide aux élèves et aux parents. Enfin, il demande que la liaison collège lycée soit inscrite dans les missions des professeurs principaux.

Mots clés :

Rechercher