Parents isolés : une plus grande vulnérabilité| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Parents isolés : une plus grande vulnérabilité

le 20 07 2007 Archives.

Un rapport du Centre d’études de l’emploi (CEE) souligne la vulnérabilité particulière des parents isolés, phénomène d’autant plus préoccupant que le nombre de familles monoparentales est en constante augmentation (près de 20% du total des ménages avec enfants aujourd’hui).

La monoparentalité est liée à une séparation dans les 3/4 des cas et à la naissance chez une mère célibataire dans 15% d’entre eux. Les situations sont très contrastées, mais on constate souvent que ces familles cumulent les handicaps : jeunesse du parent et des enfants, faible qualification, mauvaises conditions de logement, emploi précaire, exposition au chômage ou au temps partiel non désiré. La faible qualité des emplois accessibles et les difficultés rencontrées pour la garde des enfants accroissent le risque de pauvreté.

Pour répondre à ces difficultés des dispositifs particuliers de soutien ont été mis en place (prestations et allocations spécifiques, aides au recouvrement des pensions alimentaires, médiations pour la pacification des conflits parentaux), mais, selon les auteurs du rapport, l’appauvrissement d’une partie croissante de cette population doit conduire à les repenser pour, à la fois assurer l’accès à l’emploi, garantir les ressources sans enfermer dans l’inactivité, mieux gérer les séparations, permettre l’accès aux différents modes de garde des enfants.

Rechercher