Pays industrialisés : hausse des inégalités de revenus| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Pays industrialisés : hausse des inégalités de revenus

le 8 12 2011 Archives.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a présenté le 5 décembre 2011 son deuxième rapport sur les inégalités. Étudiant l’évolution des inégalités de revenus dans 22 pays, le rapport constate qu’elles ont globalement fortement augmenté depuis le milieu des années 1980.

Ce constat vaut pour des pays où les inégalités étaient originellement déjà fortes et où elles se sont encore accentuées au cours des 10 dernières années, comme Israël ou les États-Unis (le revenu disponible moyen des 10% les plus riches y est 14 fois supérieur à celui des 10% les plus pauvres). Mais il vaut aussi pour des pays traditionnellement plus égalitaires comme la Suède, le Danemark ou l’Allemagne qui, par exemple, a vu l’écart de revenu entre les 10% les plus riches et les 10% les plus pauvres passer de 5 fois à 7-8 fois en 30 ans. En France la progression des inégalités semble plus modérée. On y constate notamment une augmentation plus faible des très hauts revenus : la part des revenus des 1% les plus riches n’est passée que de 8,2% à 8,9% entre 1990 et 2006, alors qu’elle a souvent doublé dans les pays anglophones. De plus en France la baisse de la durée du travail a touché l’ensemble des salariés, alors que dans d’autres pays elle a concerné essentiellement les moins payés. Enfin l’importance grandissante en France du travail féminin (4ème rang des pays de l’OCDE) a pu compenser la montée des écarts entre les salaires des hommes. Cette stabilité, apparente sur 30 ans, doit pourtant être relativisée : les inégalités ont baissé durant les années 1990, mais depuis elles évoluent lentement à la hausse.

Face à cette situation, l’OCDE préconise d’abord de favoriser l’accès à l’emploi par une politique éducative permettant de hausser le niveau des qualifications. L’organisation propose également de "rechercher une meilleure discipline fiscale" (suppression des allégements fiscaux et réévaluation du rôle de l’impôt vis-à-vis de l’ensemble des formes de patrimoine). Enfin le maintien des prestations sociales à un bon niveau est considéré comme indispensable, leur trop faible progression ayant fortement contribué à l’augmentation des inégalités.

Mots clés :

Rechercher