Pénibilité au travail : le cas des salariés de plus de 50 ans| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Pénibilité au travail : le cas des salariés de plus de 50 ans

le 23 03 2011 Archives.

Selon l’enquête "Santé et itinéraire professionnel", réalisée en 2007 et rendue publique le 15 mars 2011 par la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES), plus d’un tiers (35%) des travailleurs âgés de 50 à 59 ans affirment avoir été exposés pendant 15 ans ou plus à un poste pénible.

A quoi correspond cette pénibilité ? Il s’agit du travail de nuit, d’un travail répétitif, physiquement exigeant ou encore d’un travail au contact de produits toxiques ou nocifs. Selon la DARES, 40% des 50-59 ans ont cumulé au moins deux pénibilités physiques durant leur parcours professionnel. Quelles en sont les conséquences ? L’enquête révèle que 24% des seniors concernés se déclarent limités dans leurs activités quotidiennes du fait d’un problème de santé contre 17% des autres seniors. Ils sont également moins souvent en emploi après 50 ans (chômeurs ou inactifs, avec ou sans reconnaissance administrative d’un problème de santé). Quelles sont les catégories professionnelles les plus exposées aux différentes pénibilités physiques ? Ce sont avant tout les catégories ouvrières : 58% des ouvriers ont connu au moins une pénibilité physique pendant 15 ans ou plus. Viennent ensuite les artisans, commerçants ou agriculteurs, dont 43% déclarent avoir connu au moins une pénibilité physique pendant 15 ans ou plus.

La réforme des retraites de 2010 permet des départs à la retraite anticipés à 60 ans au motif de la pénibilité. Cependant, l’approche médicale prévaut : seules les personnes lourdement atteintes physiquement par les conséquences d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle peuvent en bénéficier.

Mots clés :

Rechercher