Personnes âgées : la dépendance mal prise en charge| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Personnes âgées : la dépendance mal prise en charge

le 16 11 2005 Archives.

Le vieillissement progressif de la population française est un phénomène bien connu, mais ses conséquences sont encore largement sous-estimées, tel est le premier jugement exprimé par la Cour des comptes dans un rapport rendu public le 9 novembre 2005. Les personnes âgées de plus de 60 ans devraient constituer le tiers de la population en 2040 (21,5 millions). Les plus de 80 ans, âge à partir duquel le taux de dépendance augmente rapidement, devraient alors être plus de 7 millions.

Face à cette évolution, l’offre d’hébergement et de services reste "très insuffisante" et mal répartie sur le territoire. La qualité de la prise en charge, en institution ou à domicile, reste peu contrôlée. Le financement est particulièrement complexe, éclaté entre les participations de l’assurance maladie, de l’Etat et des départements auxquelles s’est ajoutée en 2005 la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie). Des mesures pour coordonner et simplifier ce système et pour en améliorer le pilotage sont, selon la Cour des comptes, indispensables et devraient, notamment, viser à assurer la continuité de la prise en charge.

Mots clés :

Rechercher