Petite enfance : améliorer l’offre de garde| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
  • Imprimer

Petite enfance : améliorer l’offre de garde

le 21 02 2007 Archives.

Le rapport du Centre d’analyse stratégique sur le Service publicService publicActivité d’intérêt général prise en charge par une personne publique ou par une personne privée mais sous le contrôle d’une personne publique. On distingue les services publics d’ordre et de régulation (défense, justice...), ceux ayant pour but la protection sociale et sanitaire, ceux à vocation éducative et culturelle et ceux à caractère économique. Le régime juridique du service public est défini autour de trois principes : continuité du service public, égalité devant le service public et mutabilité (adaptabilité). de la petite enfance, rendu public le 14 février 2007, écarte l’idée de créer « un service public unifié » de la petite enfance, mais propose des mesures pour améliorer l’offre de garde.

Pour le CAS, la politique d’accueil du jeune enfant, qui fait intervenir de nombreux acteurs publics et privés (Etat, collectivités territoriales, CAF, milieu associatif, etc.) connaît de bons résultats, dont témoigne le niveau élevé des taux de fécondité et d’activité féminine. Cependant des améliorations doivent être envisagées, car l’offre d’accueil reste très hétérogène (tarification, répartition géographique, etc.) et des besoins sont insatisfaits. Rejetant l’idée d’un service public unifié, coûteux et difficile à réaliser, le CAS propose que soit effectué un recensement territorial des besoins et types d’offre de garde et que soit mis en place un service individualisé d’information des familles.

Un second rapport traitant de la politique familiale a été rendu public le même jour par la députée Valérie Pécresse. Partant du constat que près de 60% des enfants de moins de six ans grandissent au sein de couples « bi actifs » et que ce sont essentiellement les femmes qui prennent un congé parental, il préconise de garantir un mode de garde pour le jeune enfant et d’inciter les pères à prendre une partie des congés parentaux, afin d’aider les femmes à concilier vie familiale et vie professionnelle.

Rechercher

200 expressions les plus recherchées

voir les 200 expressions