Poids lourds : l’écotaxe remplacée par un péage de transit [20140623]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Poids lourds : l’écotaxe remplacée par un péage de transit

le 23 06 2014 Archives.

Le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. a publié le 23 juin 2014 un dossier de presse sur le remplacement de "l’écotaxe poids lourds" par un "péage de transit poids lourds". L’écotaxe avait été suspendue fin octobre 2013 par Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, à la suite de mouvements de contestations, alors que son entrée en vigueur était fixée au 1er janvier 2014.

A partir du 1er janvier 2015, un péage de transit doit être instauré pour les poids lourds supérieurs à 3,5 tonnes sur 4 000 km de routes nationales et locales (contre 15 000 km pour l’écotaxe) qui connaissent un trafic supérieur à 2 500 poids lourds par jour (périphérique parisien, un tronçon de la route Centre-Europe-Atlantique, etc.). Cela correspond aux grands itinéraires traversant le pays sans péage et à des barreaux routiers parallèles aux autoroutes à péage. Il s’agit de compléter le réseau des autoroutes à péages afin de cibler principalement les poids lourds qui effectuent des trajets sur longue distance.

Le montant du péage de transit sera fonction des kilomètres parcourus et du niveau de pollution des poids lourds. Les redevances perçues sont destinées à financer l’entretien des infrastructures routières et la construction de nouvelles infrastructures, notamment ferroviaires et fluviales.

Mots clés :

Rechercher