Politique familiale : évolution des publics cibles| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Politique familiale : évolution des publics cibles

le 11 07 2006 Archives.

Conséquence avant tout de la législation familiale (création de prestations, relèvement de plafonds...), les publics bénéficiaires de la politique familiale se sont diversifiés entre 1988 et 2003. C’est ce qu’il ressort d’une étude statistique publiée en juillet par la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).

Entre 1991 et 1994, davantage de personnes isolées sans enfant vont en effet percevoir des aides au logement suite à l’extension du dispositif de l’allocation de logement à caractère social. De même, en raison des modifications apportées à l’allocation parentale d’éducation, le nombre de familles avec un ou deux enfants bénéficiant de prestations petite enfance a augmenté depuis 1994. Outre les évolutions des dispositifs, les changements démographiques influent également sur le nombre et le profil des publics bénéficiaires de la politique familiale. Ainsi entre 1988 et 1991, les familles nombreuses progressent parmi les bénéficiaires des allocations familiales et de l’allocation logement.

Sur la période étudiée, il apparaît que le nombre de bénéficiaires de prestations familiales s’est accru de 54% atteignant 10,3 millions de personnes en 2003. Le montant des prestations familiales mensuelles est passé parallèlement de 1,13 à 2,81 milliards d’euros entre 1988 et 2003.

Rechercher