Près d’un salarié sur cinq a travaillé le dimanche en 2014| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Près d’un salarié sur cinq a travaillé le dimanche en 2014

le 26 10 2015 Archives.

En 2014, 4,2 millions de salariés, soit 18% d’entre eux, ont travaillé "au moins un dimanche" sur une période d’observation de quatre semaines. 12% déclarent même avoir travaillé " au moins deux dimanches" sur la même période. C’est ce qu’indique une étude publiée par le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail le 22 octobre 2015.

Les salariés de trois secteurs d’activité sont particulièrement concernés par le travail le dimanche. 64% de ceux qui ont travaillé au moins deux dimanches dans le mois précédent exercent des professions dans les domaines de la sécurité des personnes et des biens (gendarmes, policiers, agents civils de sécurité, surveillants de prison, pompiers), de la continuité de la vie sociale (hôtellerie-restauration, transports, commerces, activités culturelles ou de loisirs) et de la permanence des soins (aide-soignants, infirmiers, ambulanciers, médecins et agents de services hospitaliers, aides médico-psychologiques).

Les travailleurs indépendants sont également touchés par le travail le dimanche. En 2014, 1,1 million de non-salariés ont travaillé au moins un dimanches dans le mois précédent, soit 38% d’entre eux. Parmi eux, 75% ont travaillé "au moins deux dimanches" au cours des quatre semaines de référence. La grande majorité (70%) exercent dans les secteurs de la boulangerie-pâtisserie, de la boucherie-charcuterie, de l’agriculture, des hôtels-cafés-restaurants, des loisirs, des transports, de la santé et du commerce de détail.

Cette étude a été réalisée avant l’entrée en vigueur de la loi du 6 août 2015, dite "loi Macron", qui élargit les possibilité d’ouverture des commerces le dimanche (création de nouvelles zones dans lesquelles la dérogation au repos dominical est de droit toute l’année, possibilité d’ouvrir 9 dimanches par an sur autorisation du maire dans les autres zones en 2015, puis 12 dimanches à partir de 2016, etc.).

Mots clés :

Rechercher