Présidence de la République : le rapport 2011 de la Cour des comptes| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Présidence de la République : le rapport 2011 de la Cour des comptes

le 27 07 2011 Archives.

Dans son rapport publié le 25 juillet 2011, la Cour des comptes dresse le bilan de la gestion des services de la Présidence de la République pour la période 2008-2010, une gestion qualifiée de plus rigoureuse en 2010 que les années précédentes, même si des améliorations restent à apporter. Jusqu’en 2007, l’Élysée ne disposait pas de budget propre et ses charges étaient couvertes par des prélèvements sur les crédits d’autres administrations.

Concernant le contrôle de l’exercice 2010, l’évolution des comptes de la Présidence de la République laisse apparaître une diminution des dépenses globales des services : les charges de fonctionnement courant ont diminué en 2010 de 21,6% par rapport à 2008 (suppression des chasses présidentielles et de la garden party du 14 juillet, diminution des locations mobilières et immobilières, ainsi que des déplacements), tandis que les effectifs sont passés de 1 031 agents fin 2008 à 904 fin 2010 (de 82 conseillers du Président à 46 sur la même période). Enfin les dépenses en communication (études et sondages) ont été ramenées de 3,28 millions d’euros en 2008 à 1,44 millions en 2010, la mise en concurrence des fournisseurs, quasi inexistante jusqu’en 2008, étant devenue la règle. La Cour estime cependant que des progrès demeurent possibles, s’agissant en particulier des dépenses liées au parc de véhicules, aux contrats de prestation ou encore aux voyages en France et de la transparence des coûts.

Alors que les organismes soumis au contrôle de la Cour font l’objet d’une enquête tous les 4 ou 5 ans, c’est la troisième année consécutive que la Cour effectue son contrôle des services de la Présidence.

Rechercher