Présidentielle 2017 : la campagne officielle débute le 10 avril| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Présidentielle 2017 : la campagne officielle débute le 10 avril

le 10 04 2017

Le premier tour de l’élection présidentielle est organisé le 23 avril 2017. La campagne électorale officielle débute le deuxième lundi qui précède le premier tour, soit le 10 avril. Elle prend fin le 21 avril à minuit. Les modalités de la campagne électorale pour l’élection présidentielle sont fixées par le code électoral et le décret n° 2001-213 du 8 mars 2001.

La campagne audiovisuelle

Pendant la durée de la campagne officielle, les médias audiovisuels doivent offrir un temps de parole strictement égal à chaque candidat.

En outre, chaque candidat dispose d’une durée égale d’émission de campagne électorale sur les chaînes éditées par les sociétés nationales de programme.

Pour le premier tour, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), dans sa décision du 4 avril 2017, a fixé pour chaque candidat la durée des émissions de campagne radiotélévisée sur les chaînes de service public. Chaque candidat dispose de 43 minutes sur chacune des chaînes (France 2, France 3, France O, franceinfo, Outre-mer 1ère, France Inter, France 24 et Radio France Internationale). Ce temps de parole de 43 minutes est réparti en émissions de petit format d’une minute trente et en émissions de grand format de trois minutes trente.

Le CSA a également déterminé les dates et les horaires de diffusion de ces émissions ainsi que l’ordre de passage des candidats.

Dans les 24 heures suivant leur diffusion, ces émissions seront mises en ligne sur les sites internet des sociétés nationales de programme.

La propagande électorale

Le dispositif de campagne électorale officielle comprend aussi :

  • la réalisation, le contrôle et l’acheminement de documents imprimés (professions de foi) pour le compte des candidats ;
  • la mise en place de panneaux spéciaux réservés aux affiches électorales de chaque candidat. Les panneaux sont attribués dans l’ordre de la liste des candidats établie par le Conseil constitutionnel.

Pour ne pas être associées à des affiches administratives, les affiches électorales ne doivent pas être imprimées sur papier blanc. Il est également interdit d’utiliser les trois couleurs bleu, blanc, rouge.

Les dépenses engagées pour ces moyens de propagande sont prises en charge par l’État, y compris pour les candidats qui recueilleront moins de 5% des suffrages exprimés.

Rechercher