Présidentielle 2017 : publication des comptes de campagne des candidats| vie-publique.fr | Actualités | En bref

Imprimer

Présidentielle 2017 : publication des comptes de campagne des candidats

le 9 08 2017

Les comptes de campagne des candidats à l’élection présidentielle 2017 sont publiés au Journal officielJournal officielJournal de la République française dans lequel sont publiés les lois et les règlements. du 3 août 2017 tels qu’ils ont été déposés à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Des comptes de campagne respectueux des plafonds de dépenses

Pour l’élection présidentielle de 2017, le plafond de dépenses pour la campagne électoraleCampagne électoraleEnsemble des opérations de propagande qui précèdent une élection ou un référendum était fixé à 16,851 millions d’euros pour le premier tour et à 22,509 millions d’euros pour les deux candidats présents au second tour.

L’ensemble des candidats a respecté ces plafonds. Le candidat le plus dépensier est Emmanuel Macron (16 698 320 d’euros), suivi par Benoît Hamon (15 219 949). Jean Lassalle est le candidat le moins dépensier avec un total de dépenses de 260 112 euros.

La somme totale cumulée des comptes publiés de tous les candidats atteint 74,11 millions d’euros contre 74,02 millions d’euros en 2012.

Dépenses de campagne par candidat en euros
Nicolas Dupont-Aignan 1 823 157
Marine Le Pen 12 416 567
Emmanuel Macron 16 698 320
Benoît Hamon 15 072 745
Nathalie Arthaud 958 237
Philippe Poutou 782 448
Jacques Cheminade 412 983
Jean Lassalle 260 112
Jean-Luc Mélenchon 10 676 699
François Asselineau 1 230 843
François Fillon 13 784 073

Les règles de transmission des comptes

Les comptes des candidats et leurs justificatifs devaient être remis à la CNCCFP au plus tard à 18 heures, le dixième vendredi suivant le premier tour de l’élection, soit avant le 7 juillet 2017 à 18 heures. Chacun des candidats a respecté ce délai.

Pour la première fois, en application de la loi organiqueLoi organiqueCatégorie de lois, prévues par la Constitution, dont l’objet est de préciser les conditions d’application de la Constitution. du 25 avril 2016, les comptes transmis à la Commission présentent les dépenses des partis et groupements politiques qui ont été créés en vue d’apporter un soutien au candidat, ainsi que les avantages directs ou indirects, prestations de services et dons en nature fournis par ces partis et groupements au candidat.

Montant du remboursement

Le remboursement des frais de campagne est octroyé en fonction des résultats :

  • 800 423 euros pour les candidats qui n’ont pas recueilli plus de 5 % des suffrages exprimés ;
  • 8 004 225 euros pour les autres candidats présents au premier tour ;
  • 10 691 775 euros pour les candidats présents au second tour.

Ce montant correspond à une fraction du plafond des dépenses électorales, à savoir :

  • 4,75 % pour les candidats qui n’ont pas recueilli plus de 5% des suffrages exprimés au premier tour.
  • 47,5 % pour les autres candidats. Il est identique pour les candidats présents au premier ou au second tour.

Rechercher