Prévention de la délinquance : un état des lieux| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Prévention de la délinquance : un état des lieux

le 26 01 2011 Archives.

Un an après le lancement du Plan national pour la prévention de la délinquance et l’aide aux victimes (PNDAV), le Conseil national des villes (CNV) dresse un premier bilan de son impact, établi sur le fondement des témoignages des acteurs locaux (collectivités territoriales, magistrats, éducateurs, etc.).

D’une durée de 3 ans, le PNDAV recouvre plusieurs objectifs : l’amélioration de la prévention de la délinquance des mineurs et des actes de malveillance (vidéo-surveillance), la consolidation des partenariats locaux (coordination autour du maire) et la "sanctuarisation" des établissements scolaires. Selon le bilan du CNV, les évolutions récentes de la délinquance (augmentation des faits de violence, hausse de la gravité des faits, âge toujours plus jeune des auteurs, mais baisse de la délinquance des mineurs depuis 10 ans), nécessitent d’élargir la priorité accordée aujourd’hui à la prévention de la délinquance juvénile aux autres manifestations de l’insécurité (drogue et dépendances).

Les élus et les professionnels se montrent également préoccupés par la gouvernance et le financement de la prévention. Faute d’une concertation véritable entre l’Etat et les acteurs locaux, les plans départementaux de prévention de la délinquance ne seraient ainsi devenus qu’une simple déclinaison du plan national. Parallèlement, on assisterait à un retrait progressif des financements issus des ministères en charge des questions de sécurité et de délinquance. Face à ce constat, le CNV appelle à ce que des fonds conséquents et comparables à ceux alloués aux politiques de sécurité soient alloués à toutes les formes de prévention.

Mots clés :

Rechercher