Qualité des eaux en Europe : comment l’améliorer ? [20150320]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Qualité des eaux en Europe : comment l’améliorer ?

le 20 03 2015 Archives.

La Commission européenne a publié, le 9 mars 2015, une évaluation de la mise en œuvre par les États membres de la directive-cadre sur l’eau (DCE). La DCE fixe des objectifs pour la préservation et la restauration de l’état des eaux souterraines et superficielles (eaux douces et eaux côtières).

L’évaluation indique que l’objectif général de la directive, à savoir un bon état écologique des eaux en 2015, ne pourra pas être atteint pour environ la moitié des eaux de surface. La situation semble être meilleure pour les eaux souterraines, mais il subsiste des problèmes importants dans certains bassins.

Selon la Commission, les programmes de mesures élaborés par les États membres pour réaliser le bon état des eaux sont souvent insuffisants. Au lieu de concevoir les actions les plus efficaces au regard des coûts afin de combler l’écart entre l’état actuel et le "bon état" des eaux, de nombreux États membres se sont souvent limité à estimer le degré de contribution des mesures existantes à la réalisation des objectifs environnementaux de la DCE.

Face à ce constat, la Commission formule plusieurs recommandations :

  • Dans le domaine de l’agriculture, qui constitue la première source de pollution des eaux (50% des eaux de surface et 33% des eaux souterraines sont affectées par la pollution diffuse aux nitrates), la Commission préconise que les États membres appliquant uniquement des mesures volontaires de lutte contre les émissions de phosphates et de nitrates les abandonnent au profit de mesures coercitives. Les États membres devraient également favoriser le choix de cultures ou de systèmes agricoles durables, afin de limiter les captages d’eau excessifs à des fins d’irrigation.
  • S’agissant de la pollution d’origine industrielle, les États membres doivent améliorer la surveillance des substances toxiques (nombre de polluants définis, etc.).
  • La tarification de l’eau devrait être revue, il conviendrait d’appliquer le principe pollueur-payeur (fixer le prix de l’eau en fonction de son coût de traitement) afin d’éviter les consommations excessives d’eau.

Rechercher