Le racisme en 2013 : l’état des lieux de la CNCDH| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Le racisme en 2013 : l’état des lieux de la CNCDH

le 7 04 2014 Archives.

La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a remis au Premier ministre son rapport "racisme, antisémitisme et xénophobie 2013" le 1er avril 2014. En vertu de la loi du 13 juillet 1990, la CNCDH doit présenter au Premier ministre, chaque année, un rapport recensant les actes et menaces à caractère raciste, antisémite et xénophobe.

Pour la CNCDH, l’année 2013 est marquée par une progression des récriminations à l’égard de l’immigration et une hausse significative du racisme explicite. La CNCDH précise que la crispation observée l’année précédente se confirme, bien que la nécessité de lutter contre le racisme continue d’être défendue et que les discriminations ethniques demeurent toujours très majoritairement réprouvées. Les critiques sont en particulier toujours de plus en plus diffuses à l’encontre des religions musulmane et juive. Par ailleurs, les Roms migrants continuent de pâtir d’une image extrêmement négative, et qui se détériore encore par rapport à 2012.

La CNCDH rappelle la nécessité de coordonner et de renforcer les multiples initiatives déjà mises en place contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Elle précise que l’action des pouvoirs publics dans ce domaine doit se garder de tout risque d’approche communautariste, qui risquerait d’instaurer un climat délétère de "concurrence victimaire". Elle appelle en outre les personnalités politiques et publiques à veiller à ne tenir aucun propos raciste, xénophobe ou stigmatisant à l’égard d’une population particulière. Enfin, la CNCDH réitère sa recommandation de créer un observatoire du racisme, de l’antisémitisme et la xénophobie sur internet.

Mots clés :

Rechercher