Retraites : s’attaquer au sous-emploi des "seniors"| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Retraites : s’attaquer au sous-emploi des "seniors"

le 18 01 2007 Archives.

Le Conseil d’orientation des retraites a remis le 10 janvier 2007 au gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. son rapport intitulé « Retraites : questions et orientations pour 2008 ». La loi du 21 août 2003 portant réforme des retraites a prévu un ajustement tous les 4 ans des dispositifs mis en place face aux évolutions démographiques et économiques. Ce rapport essaie de préparer la première de ces évaluations programmée pour 2008.

Malgré une dégradation des comptes plus forte que prévue, la perspective de l’équilibre pour 2020 est maintenue si le chômage descend à 4,5% a partir de 2015. Dans un contexte de vieillissement, la priorité est l’amélioration du taux d’emploi des 55-64 ans qui, à 37,8%, reste très loin de l’objectif de 50% fixé pour 2010 au niveau européen. En 2008 la durée de cotisation sera de 40 ans pour tous les salariés et devra être portée à 41 ans en 2012 sauf pour les régimes spéciaux (EDF-GDF, SNCF, RATP, Banque de France, marins, mineurs et clercs de notaire) dont la révision se ferait au cas par cas, plus dans un souci d’égalité que de financement du régime général (ils ne pèsent que pour 5%).

Le Conseil d’orientation des retraites, composé de représentants du ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat., des partenaires sociaux et de l’administration a été créé en 2000. Ses missions ont été élargies par la loi du 21 août 2003, notamment comme source de proposition en matière de financement.

Rechercher