Retraites : vers un allongement de la durée de cotisation| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Retraites : vers un allongement de la durée de cotisation

le 8 07 2011 Archives.

Le Conseil d’orientation des retraites (COR) a rendu le 6 juillet 2011 un avis technique qui conclut à la nécessité de l’allongement de la durée de cotisation à 41,5 ans pour la génération née en 1955, soit une durée d’assurance de 166 trimestres, afin de bénéficier d’une retraite à taux plein.

Intervenant quelques jours après l’entrée en vigueur de la réforme des retraites de 2010, l’avis se fonde sur l’application stricte d’un mécanisme instauré par la loi Fillon de 2003 selon lequel la durée de cotisation doit évoluer proportionnellement à l’espérance de vie à partir de 60 ans. Lors de la présentation de la réforme des retraites en 2010, le gouvernement avait évoqué le passage à 41,5 ans, mais seulement à l’horizon 2020 (à partir de la génération 1958). L’accélération de l’allongement découle d’une espérance de vie récemment revue à la hausse par l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). L’espérance de vie à 60 ans, calculée par l’INSEE sur la base de la moyenne des trois dernières années connues en 2010, est de 24,42 ans. Le COR souligne que cet avis "ne constitue en aucune manière une préconisation" et "ne concerne que le calcul de la durée d’assurance permettant le maintien de ce rapport constant" (entre durée de cotisation et durée moyenne de retraite) exigé par la loi de 2003. Le cumul de l’allongement de la durée de cotisation et du report de l’âge de la retraite est dénoncé par les syndicats qui redoutent une baisse mécanique des pensions à la suite de départs anticipés à la retraite.

Créé en 2000, le COR est une instance indépendante composée de représentants des partenaires sociaux, des parlementaires et de l’État. Il a un rôle d’expertise et de consultation.

Mots clés :

Rechercher