Revenu de solidarité active : situation des allocataires fin 2010 | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Revenu de solidarité active : situation des allocataires fin 2010

le 6 03 2012 Archives.

Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. du travail a publié en mars 2012 les résultats d’une enquête consacrée à la situation des bénéficiaires du RSA sur le marché du travail fin 2010. A cette date, 2,2 millions de personnes vivent dans un foyer bénéficiaire du RSA (personne allocataire ou conjoint) : 1,6 million au titre du RSA socle et 0,6 million au titre du RSA activité seul.

Plus d’un tiers (36%) des allocataires du RSA ont un emploi à la fin 2010 : 72% parmi les bénéficiaires du RSA activité seul et 19% parmi les bénéficiaires du RSA socle. Les emplois occupés par les allocataires sont marqués par la précarité : 32% des emplois salariés sont en contrat à durée déterminée (contre 10% pour l’ensemble des salariés) et à 11% en travail temporaire ou saisonnier (contre 2%). La majorité des allocataires en emploi sont en outre à temps partiel (53% contre 17% de l’ensemble des personnes en emploi). Pour 78% des allocataires à temps partiel, il s’agit d’un temps partiel subi. 95% des allocataires salariés sont ouvriers ou employés (services aux particuliers, emplois de bureau, emplois de commerce). Enfin, près de deux tiers des bénéficiaires du RSA sans emploi déclarent rechercher un emploi. 72% d’entre eux déclarent être limités dans leur recherche d’emploi, notamment par des problèmes de santé, de transport ou de garde d’enfants.

Instauré par la loi du 1er décembre 2008, le RSA a succédé au revenu minimum d’insertion (RMI) et à l’allocation de parent isolé (API). Il procure un montant d’allocation identique au RMI ou à l’API pour les foyers sans revenus d’activité, mais accroît le revenu disponible des foyers disposant de revenus d’activité, avec le double objectif d’encourager l’exercice ou le retour à une activité professionnelle et d’augmenter les revenus des "travailleurs pauvres".

Mots clés :

Rechercher