Risques technologiques : la sécurité des barrages | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Risques technologiques : la sécurité des barrages

le 27 08 2008 Archives.

Un rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) sur l’amélioration de la sécurité des barrages et des ouvrages hydrauliques a été rendu public en juillet 2008.

La France compte 399 barrages sous concession, soit plus de 95% du total de la puissance hydroélectrique installée. En 2008, 80% d’entre eux sont exploités par EDF. Le rapport souligne que les grands barrages « posent moins de problèmes cruciaux et immédiats qu’il n’y paraissait en première analyse » depuis le lancement, par EDF en 2006, du projet de rénovation du patrimoine hydraulique. Le rapport recommande notamment la poursuite des recherches sur la résistance sismique des ouvrages et sur les maladies du béton. En revanche, le rapport pointe le manque d’entretien et de surveillance des petits barrages et des digues du fait de problèmes de financement des travaux nécessaires de la part des collectivités territoriales ou des propriétaires privés. Il préconise soit leur prise en charge par les conseils généraux, soit la démolition des ouvrages jugés dangereux sur ordre du préfet.

La sécurité des ouvrages est la première priorité pour le choix des concessionnaires dans le cadre du renouvellement des concessions. Or les concessions de barrages hydrauliques exploités par EDF arrivent à échéance à partir de 2009 et leur renouvellement est ouvert à la concurrence depuis l’abrogation du droit de préférence d’EDF en 2006.

Rechercher