Salariés handicapés dans l’entreprise : les propositions du Livre blanc [20130221]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Salariés handicapés dans l’entreprise : les propositions du Livre blanc

le 21 03 2013 Archives.

Le Livre blanc réalisé par l’association "Agence Entreprises et handicap" présidée par Anne-Marie Montchamp, ancienne secrétaire d’État aux personnes handicapées" a été remis au ministre des affaires sociales le 19 mars 2013. Il est le résultat du forum ouvert sur le maintien dans l’emploi des personnes handicapées intitulé "Recruté, et après… ? " auquel ont participé des entreprises, des associations de personnes handicapées et des syndicats durant le mois de janvier 2013.

Les contributions reçues ont permis de dégager six axes d’interpellation des pouvoirs publics :

  • sur l’accessibilitéAccessibilitéMesures d’adaptation et d’aménagement de l’espace social destinées à en faciliter l’accès aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. : trop souvent réduite à l’accès au lieu de travail et à l’aménagement du poste de travail, l’accessibilité devrait être davantage considérée comme "un acte de gestion des ressources humaines",
  • sur la négociation sociale : l’emploi des personnes handicapées fait l’objet d’accords spécifiques dits "accords handicap". Le Livre blanc propose de promouvoir de nouveaux accords prenant en compte les étapes ordinaires de la vie au travail (recrutement, formation, mobilité, fin de carrière, licenciement, retour à l’emploi, etc.),
  • sur l’organisation du travail et le management : il faut les repenser comme une compensation collective du handicap et resituer le salarié handicapé au centre de cette organisation. Il faut aussi sensibiliser les responsables sur leur rôle pour le maintien dans l’emploi et la prévention de la désinsertion professionnelle des personnes handicapées,
  • sur la gestion des ressources humaines : le Livre blanc propose en particulier la mise en place d’un observatoire des carrières des personnes handicapées,
  • sur la formation : il faut intégrer le principe d’un plan de formation accessible dans les accords handicap. Pour les entreprises, il faut développer les dispositifs de formation sur l’emploi des personnes handicapées et sur les formes de handicaps encore mal connus,
  • sur les soins au travail : il faut établir une stratégie de soins permettant de faire coïncider les périodes de soins, le suivi médical et le travail quotidien.

La loi de 2005 sur le handicap a posé le principe de la non-discriminationDiscriminationDistinction entre individus ou groupes d’après certains caractères particuliers (sexe, origine...) aboutissant à une inégalité. des personnes handicapées dans le monde du travail. Elle promeut l’accès des personnes handicapées aux dispositifs de droit commun et l’insertion professionnelle en milieu ordinaire.

Mots clés :

Rechercher