Santé : des difficultés croissantes d’accès aux soins | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Santé : des difficultés croissantes d’accès aux soins

le 29 10 2008 Archives.

La mission d’information de l’Assemblée nationale sur l’offre de soins sur l’ensemble du territoire a présenté son rapport le 30 septembre 2008. Constatant l’accroissement des difficultés d’accès aux soins de premier recours (médecin, chirurgien-dentiste, infirmier, ophtalmologiste, etc.), la mission formule 30 propositions visant à doter les pouvoirs publics de moyens pour piloter le niveau et la répartition de ces professionnels de santé.

En effet, si certains territoires (espaces ruraux, zones urbaines sensiblesZone urbaine sensible / Zones urbaines sensiblesZUS, etc.) souffrent de l’insuffisance du nombre de praticiens, la pratique des dépassements d’honoraires dans les zones sur-dotées constitue là aussi un obstacle à l’accès aux soins de certains patients. Compte tenu de la pénurie de professionnels de santé générée par la gestion "très restrictive" des années 1980-1990 en matière de numerus clausus, cette situation est appelée à s’aggraver. Aussi, la mission préconise notamment de régionaliser la formation des professionnels de santé et d’encadrer, par convention médicale, les dépassements d’honoraires.

Le « projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. portant réforme de l’hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires » présenté en Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 22 octobre 2008 vise notamment à améliorer la répartition des médecins sur le territoire : il prévoit l’organisation d’une permanence des soins au niveau de chaque région pour faciliter l’accès à un médecin de garde. En outre, le nombre de médecins formés devra dépendre davantage des besoins évalués localement.

Mots clés :

Rechercher