Santé : lutte contre les infections nosocomiales| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Santé : lutte contre les infections nosocomiales

le 8 09 2006 Archives.

L’Institut de veille sanitaire a rendu public les résultats 2003 de surveillance des bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR) responsables dans les établissements de santé en France d’un certain nombre d’infections nosocomiales.

En raison notamment de sa fréquence élevée et de son potentiel pathogène, les centres de coordination et de lutte contre les infections nosocomiales présentent des données concernant le staphylocoque doré résistant à la méticilline. Le nombre de cas impliquant cette bactérie était en 2003 de 8 292 dont 39 % en médecine, 19 % en chirurgie, 3 % en gynécologie-obstétrique et pédiatrie, 11 % en réanimation. Entre 2002 et 2003, les évolutions sont diverses selon les interrégions : stabilité (Paris-Nord, Sud-Est), diminution (Est, Ouest), augmentation (Sud-Ouest).

La lutte contre les BMR à l’hôpital s’intègre dans une politique globale de prévention des infections nosocomiales et de maîtrise de la résistance aux antibiotiques. Elle fait partie des indicateurs d’activité et de qualité et des référentiels d’accréditation des établissements de santé.

Rechercher