Santé : la part des dépenses de prévention | vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Santé : la part des dépenses de prévention

le 24 07 2006 Archives.

Le ministère de la santé a publié en juillet 2006 une évaluation du montant des dépenses de prévention et de soins par pathologie réalisée à partir des comptes nationaux de la santé de 2002.

La France a ainsi consacré 10,5 milliards d’euros à la prévention en 2002, soit 6,4% des dépenses de santé. La moitié de ces dépenses de prévention est destinée à éviter la survenue d’une maladie (campagnes antitabac, antialcool, hygiène bucco-dentaire, vaccins, contraception, suivi de grossesse...), un quart est utilisé aux dépistages de maladies et un autre quart concerne la prise en charge des facteurs de risque, des addictions et des formes précoces de maladies (comme le diabète, l’hypertension artérielle ou encore l’obésité). Quant aux dépenses curatives, les maladies cardiovasculaires représentent le poste de dépenses le plus important (13%) devant les troubles mentaux (11%) et les maladies ostéo-articulaires (9%).

En 2005, le montant total des dépenses a atteint 190,5 milliards d’euros soit 11,14% du produit intérieur brut (PIB) contre 11,07% en 2004.

Rechercher