Santé : vers la généralisation du dossier pharmaceutique ?| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Santé : vers la généralisation du dossier pharmaceutique ?

le 27 08 2009 Archives.

En cours de déploiement depuis le début de l’année 2009, plus de 4 millions de dossiers pharmaceutiques (DP) existent à la date du 17 août, selon le Conseil national de l’ordre des pharmaciens. La loi du 30 janvier 2007 prévoit que les informations de ce dossier alimentent le dossier médical personnel (DMP), dont les modalités de mises en place sont en cours d’élaboration.

Créé par un pharmacien d’officine avec le consentement exprès du bénéficiaire de l’assurance maladie concerné, le DP recense les médicaments délivrés à l’assuré. Il est à l’usage de l’ensemble des pharmaciens, mais sa consultation et sa mise à jour nécessite l’emploi de la carte Vitale de l’assuré et de la carte de professionnel du pharmacien (décret du 15 décembre 2008). Son utilisation doit aider les pharmaciens à repérer les risques de surdosages et d’interactions médicamenteuses.

Prévue en 2007, de multiples retards et difficultés ont fait obstacle à la généralisation du DMP. Le ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la santé a présenté le 9 avril 2009 un programme de relance du DMP et des systèmes d’information partagés de santé. La mesure phare de ce plan consiste en la création d’une structure aux compétences élargies, l’Agence des systèmes d’information de santé partagés (ASIP) qui regroupera notamment le GIP-DMP (Dossier médical personnel), ainsi que le GIP-CPS (Carte de professionnel de santé).

Rechercher