Sécurité routière : un nouveau train de mesures| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sécurité routière : un nouveau train de mesures

le 17 05 2011 Archives.

Le 11 mai 2011 le Premier ministre a présidé un Comité interministériel de la sécurité routière. L’objectif assigné à cette réunion était d’organiser la lutte contre la nouvelle hausse de la mortalité routière constatée depuis le début de l’année 2011 (1 267 tués en 4 mois, soit 12,8% de plus qu’en 2010), notamment en s’opposant au "relâchement des comportements", identifié comme la principale cause de cette augmentation. C’est ce que précise le communiqué publié par le Premier ministre à l’issue de cette réunion.

Les 103 mesures annoncées sont organisées autour de cinq grandes priorités : dissuader les excès de vitesse (excès de vitesse de plus de 50 km/h devenant un délit dès la première infraction, interdiction des avertisseurs de radars, suppression des panneaux annonçant les radars, installation de 1 000 nouveaux radars), lutte contre l’alcoolémie et les stupéfiants (retrait de 8 points pour toute alcoolémie supérieure à 0,8 g/l, extension aux infirmiers de la possibilité d’effectuer une prise de sang, développement de l’usage des éthylotests anti-démarrage), sécuriser l’usage des deux-roues motorisés (équipement rétro-réfléchissant, formation obligatoire après cinq ans d’interruption de conduite d’un deux-roues), renforcement de la vigilance (répression renforcée de l’usage du téléphone tenu en main, sanctions en cas d’utilisation d’un appareil à écran), développement de la concertation et de l’information en matière de politique de sécurité routière.

Ces mesures ont suscité des réactions contrastées. Certaines associations les jugent insuffisantes et surtout incapables de compenser les conséquences jugées très néfastes de l’assouplissement du permis à points décidé à l’automne 2010. D’autres associations considèrent au contraire que leur caractère essentiellement répressif va à l’encontre d’une véritable politique de prévention fondée sur l’information, l’éducation face aux comportements à risque et la remise en état des infrastructures.

Mots clés :

Rechercher