Sécurité sociale : la réduction des déficits contrariée [20130611]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Sécurité sociale : la réduction des déficits contrariée

le 11 06 2013 Archives.

La Commission des comptes de la Sécurité sociale a présenté le 6 juin 2013 les comptes 2012 et les prévisions pour 2013 du régime général et du fonds de solidarité vieillesse (FSV).

En 2012, le déficit du régime général et du FSV s’établit à 17,5 milliards d’euros, soit une diminution de 3,4 milliards d’euros par rapport à 2011. Le déficit avait déjà été réduit de 7,1 milliards l’année précédente. Cette amélioration a été rendue possible par l’apport de recettes supplémentaires (hausse des prix du tabac, prélèvements sociaux sur l’épargne, etc.) et la progression modérée des dépenses. Le déficit 2012 reste toutefois près de deux fois supérieur aux déficits enregistrés avant le déclenchement de la crise financière de 2008.

Le ralentissement de l’activité (évolution de la masse salariale) explique la moindre réduction du déficit enregistrée en 2012. La dégradation de la conjoncture devrait s’accentuer en 2013 et mettre fin à la tendance favorable des années 2011-2012. En 2013, la Commission prévoit une stabilisation, et non plus une baisse, du déficit du régime général et du FSV à 17,3 milliards d’euros, soit un montant bien supérieur à celui prévu par la loi de financement de la sécurité sociale.

Mots clés :

Rechercher