Imprimer

Service national universel : les grandes lignes

le 29 juin 2018

Le Premier ministre a présenté les grands principes du service national universel (SNU), lors du Conseil des ministresConseil des ministresFormation collégiale réunissant l’ensemble des ministres. du 27 juin 2018. Le SNU s’effectuera en deux phases distinctes dont une première sera obligatoire pour les jeunes « aux alentours de l’âge de 16 ans ». Le déploiement du dispositif est prévu à compter de 2019.

Un parcours en deux phases

Le projet s’applique à tous les jeunes « quels que soient l’origine, le sexe, le milieu ou le territoire ». Il s’inscrit dans la continuité de l’obligation scolaire. Il est construit en deux phases distinctes.

La première phase doit permettre à chaque jeune concerné « d’apprendre une façon neuve de vivre en commun, et de développer sa culture d’engagement ». Sa durée n’est pas fixée précisément mais elle n’excédera pas un mois.

La deuxième phase, ouverte aux volontaires, durera au moins trois mois. Elle pourra s’effectuer dans les domaines suivants :

  • défense et sécurité (engagement volontaire dans les armées, la police, la gendarmerie, les pompiers, la sécurité civile)
  • accompagnement des personnes
  • préservation du patrimoine ou de l’environnement
  • tutorat

Cette liste n’est pas exhaustive.

Mise en place d’une consultation citoyenne

Si les contours du SNU sont tracés sur les bases d’un rapport remis fin avril par un groupe de travail, des précisions sur les modalités de mise en œuvre restent à fixer.

Une phase de consultation citoyenne, ouverte à tous, sera menée en concertation avec le milieu associatif, les mouvements d’éducation populaire, les syndicats, en particulier les syndicats d’enseignants, les professionnels du secteur de la jeunesse, les entreprises et les collectivités territoriales.

Cette consultation servira de point d’appui au groupe de travail pour établir des recommandations dont le GouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. se servira pour déployer le SNU.

Le futur projet de loi ConstitutionnelleLoi constitutionnelleLoi qui modifie la Constitution. intègrera des dispositions nécessaires à la mise en place du SNU.

Mots clés :

Rechercher